Communauté de paroisses catholiques de Soultz-sous-Forêts

Historique de l'église de Lobsann

lobsann autel

 

lobsann intérieur

 

lobsann tabernacle

 

lobsann vierge

 

Lobsann

L'église Saint Wendelin de Lobsann

 

   Au 13ème siècle, Lobsann faisait partie de la seigneurie des Fleckenstein.

 

Au 18ème siècle, le village était partagé entre deux seigneuries :

 

-          La partie sud dépend du Baillage de Kutzenhausen

 

-          La partie nord du Comté de Hanau Lichtenberg

 

Entre 1720 et 1790 la population variait de 20 à 50 habitants.

 

La population s’est accrue avec la découverte du gisement de bitume en 1756 et la création de la mine d’asphalte en 1818. En 1826 il y avait 667 habitants.

 

L’église de Lobsann a été construite en 1742 sur ban du Bailliage de Kutzenhausen. C’était une chapelle rattachée à la paroisse de Kutzenhausen. Elle avait comme patron saint Maximilien(1) jusqu’en 1757. A cette époque une épidémie décimait les animaux domestiques. Les habitants ont alors invoqué Saint Wendelin(2) qui avait la réputation de guérir le bétail. Ils décidèrent d’agrandir l’église dotée de trois cloches, qui fut inaugurée par le curé Rauch de Kutzenhausen le 27 juin 1761. C’était une église simultanéum jusqu’à la construction de l’église école protestante en 1834. La sacristie fut rajoutée après 1856 . Un porche d’entrée a été adjoint plus récemment.

 

En 1930 fut créée la paroisse de Lampertsloch avec Lobsann comme annexe. Le premier curé fut Emile Berling de 1929 à 1955.

 

L’église a été rénovée suite à Vatican II. La décoration intérieure a été modifiée avec l’enlèvement de lustres, du banc de communion et de certaines statues. L’autel a été remplacé par l’actuel plus moderne.

 

Le diocèse de Strasbourg a été réorganisé en Zones Pastorales et en Communautés de Paroisses.

 

La paroisse de Lampertsloch a été rattachée à la communauté de paroisses du pays de Fleckenstein.

 

L’annexe Lobsann fut rattachée à la communauté de paroisses de Soultz sous forêts. L’arrêté préfectoral du 9 février 2011 stipule que l’annexe de Lobsann est détachée de la paroisse de Lampertsloch et rattachée à la paroisse de Soultz sous forêts.

 

Aujourd’hui nous faisons partie de la Communuté de Paroisses Notre dame de la Paix à Soultz sous forêts

Jean Paul MOOG

 

(1)   Saint Maximilien Soldat, martyr en Numidie ( 295)

 

Son père était l'un des agents recruteurs de l'armée impériale. Maximilien avait vingt ans quand il comparut, comme réfractaire, devant le proconsul romain pour avoir refusé d'être enrôlé dans l'armée. Il se veut soldat du Christ et refuse de porter au cou la médaille à l'effigie de l'empereur. Pour cette raison, il est condamné à mort.

 

(2)   Saint Wendelin.

 

Saint Wendelin, patron des bergers et du bétail, a sa fête le 22 octobre. Fils de Forchado, roi d'Ecosse, il naquit en 554 et quitta sa destinée royale pour vivre en humble et prier Dieu. Le jeune Wendelin se mit en route à travers l'Angleterre et se rendit en France d'où, après un court séjour, il passa en Allemagne. Il s'y installa comme ermite près de Trêves. Un jour qu'il mendiait son pain, un riche marchand lui parla durement : Tu devrais avoir honte de ta mendicité et de ta paresse. Si tu veux gagner ton pain honnêtement, tu peux entrer chez moi comme serviteur. Wendelin accepta et travailla chez cet homme comme porcher. Beaucoup de paysans venaient le trouver pour chercher des paroles de consolation et d'encouragement, et tout spécialement pour la guérison de leur bétail. Il y eut des miracles, car il sauva les animaux d’un village victimes d’une maladie contagieuse. Ce qui valut à Wendelin d'être le protecteur des animaux.
Par la suite, il vécut chez les Bénédictins à Trèves et devint, selon la légende, l'abbé de Tholey dans les années 597. Mort en 617, il fut enterré dans sa cellule, au dessus de laquelle, en 1320, l'archevêque de Trèves Baldwin fit construire une chapelle. La ville de Sankt-Wendel, en Sarre, est construite autour de son tombeau. Plus tard, les reliques du Saint furent transférées dans l'église gothique actuelle de Trèves.

 

 

lobsann wendelin